LASIK

Accueil / LASIK
  • A  A  A  A  

Pour la myopie, la presbytie, l’hypermétropie et l’astigmatisme :

Le LASIK (Laser In-situ Keratomileusis) est une technique opératoire en 2 étapes. Le premier LASIK au monde à été réalisé en 1989, en Grèce, par le Dr. Ionnis Pallikaris. Le LASIK est rapidement devenu le traitement de référence dans le monde entier pour corriger un plus large panel de défauts visuels (la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie) avec des suites opératoires très confortables puisque le patient peut, en général, reprendre ses activités dès le lendemain de l’intervention.

De 1989 au début des années 2000, la première étape du LASIK était réalisée avec un microkératome (bistouri). On parlait alors de LASIK “mécanique”. Le laser (Excimer) intervenait dans la deuxième étape de l’intervention.
Depuis les années 2000, le bistouri a été remplacé par l’arrivé d’un tout nouveau laser (Femtosecond). L’originalité de cette évolution du LASIK réside dans l’utilisation de 2 lasers successifs durant l’intervention. On parle alors de LASIK ” 100% laser”.

En 2005, New Vision a été la première clinique française, avec deux autres établissements à Paris, à se doter d’un laser Femtoseconde (IntraLase) en alternative au microkératome. Avec plus de 13 ans de recul et des milliers de patients traités, New Vision a acquis une expérience incomparable avec le Laser Femtoseconde.

 

Le LASIK mécanique :

1ère ETAPE : DECOUPE DU CAPOT CORNEEN

Au lieu de retirer la couche superficielle de la cornée (épithélium) comme dans la technique PKR, le chirurgien ophtalmologiste réalise, au moyen d’un microrabot équipé d’une lame à usage unique (microkératome), une fine pellicule superficielle de cornée appelée «capot» ou volet cornéen d’un diamètre de 8 à 10,5 mm sur une épaisseur de 90 à 160 microns. Le capot cornéen reste attaché à la cornée par une charnière supérieure. Jusqu’au début des années 2000, la création de ce capot cornéen, dans la première partie de l’intervention, était réalisée uniquement au moyen d’un microkératome (rabot de microchirurgie équipé une lame métallique).

2ème ETAPE : REMODELAGE DE LA CORNEE DANS SON EPAISSEUR

Le chirurgien soulève le capot cornéen à l’aide d’une simple canule visée sur une seringue. Le laser Excimer peut ainsi remodeler la cornée dans son épaisseur (le stroma). Le laser Excimer (contraction de Excited Dimer) est produit par l’excitation de deux gaz. Il fut mis au point pour ses applications oculaires par le chirurgien américain Stephen Trockel en 1983. Ce laser est aujourd’hui le seul à être utilisé pour la correction visuelle par soustraction tissulaire depuis 1987. Le laser Excimer libère son faisceau avec une précision remarquable. Contrairement aux anciennes techniques d’incision mécanique, l’opération au laser ne fragilise pas l’œil. C’est un rayon froid, donc parfaitement adapté à la chirurgie, qui préserve de toute brûlure les tissus environnants, et protège ainsi la structure de l’œil.

Une fois la cornée remodelée, le chirurgien rabat le capot et le repositionne à sa place initiale. Le capot adhère immédiatement à la cornée par phénomène de capillarité.

Lorsque l’on repositionne le capot tout se passe sur le plan optique comme si l’on avait posé sur l’œil du patient une lentille de contact correctrice façonnée à partir de sa propre cornée.

La nouvelle courbure de la cornée permet à l’image de se reporter précisément sur la rétine (point de netteté). Un programme opératoire précis est calculé pour chaque patient par l’ordinateur couplé au laser excimer : le LASIK est la première chirurgie oculaire contrôlée par ordinateur.

La sécurité : Les petits mouvements de l’oeil ne sont pas un problème pendant le passage du laser ; en effet, le laser Excimer Allegretto Wavelight du centre NEW VISION est équipé d’un Eye-Tracker 200Hz (déplacements/seconde), système de sécurité dynamique multidimensionnel permettant de détecter et de suivre automatiquement les moindres mouvements de l’œil durant le traitement.

 

Le LASIK 100% laser :

1ère ETAPE : CRÉATION DU CAPOT CORNEEN

Dans le cadre d’une intervention LASIK, la qualité de découpe du capot cornéen est directement liée à la parfaite réussite de l’intervention. Le Laser Femtoseconde permet de remplacer le microkératome qui découpe le capot cornéen au moyen d’une lame. Grâce au Laser Femtoseconde, le capot n’est plus découpé mais créé par des spots Laser d’une incroyable brièveté de l’ordre de la femtoseconde (0.000 000 000 000 001 seconde).

Ces spots Laser délivrent des bulles d’expansion de gaz qui séparent les lamelles cornéennes afin de créer un capot parfait. Le Laser Femtoseconde IntraLase permet de préparer le terrain pour que le Laser Excimer travaille ensuite dans les meilleures conditions possibles. L’intérêt du Femtoseconde IntraLase est la précision (+/- 4 microns), la reproductibilité, la rapidité d’exécution (moins de 20 secondes de traitement par oeil) et la finesse des capots pouvant atteindre 90µ permettant des corrections importantes même sur des cornées fines.

2ème ETAPE : REMODELAGE DE LA CORNÉE DANS SON ÉPAISSEUR

En soulevant le capot cornéen, les couches profondes de la cornée deviennent accessibles. Elles sont alors remodelées par l’action du Laser Excimer. Le Laser Excimer ne coupe pas, ne chauffe pas, ne coagule pas mais « volatilise » une partie de l’épaisseur de la cornée. La longueur d’onde du Laser Excimer, dans le spectre des ultraviolets (193 nanomètres), n’agit que sur la cornée sur un diamètre de 0,95mm (Laser Excimer Wavelight) et enlève 0,25 µm seulement à chaque impact.

La profondeur du traitement est programmée pour laisser une épaisseur de sécurité d’au moins 250 microns, le « mur résiduel » à ne pas franchir. On peut ainsi sculpter avec une très grande précision la surface du tissu pour changer la forme de la cornée et modifier la puissance optique de l’œil. L’EX500 Alcon de la Clinique NEW VISION appartient à la nouvelle génération des Lasers Excimer. Sa rapidité d’exécution (500 Hz) alliée à l’économie tissulaire de son logiciel de traitement permettent d’offrir un réel confort visuel postopératoire. Le Laser EX500 se distingue dans le traitement de la presbytie grâce à son logiciel unique au monde qui permet de modifier, à la demande du chirurgien, le facteur forme de la cornée (asphéricité). Cette modification permet d’optimiser, en plus de l’acuité, la qualité visuelle postopératoire.

Une fois la cornée remodelée, le chirurgien rabat le capot et le repositionne à sa place initiale. Le capot cornéen adhère immédiatement par phénomène de capillarité.

La sécurité : Les petits mouvements de l’oeil ne sont pas un problème pendant le passage du Laser ; en effet, le Laser Excimer EX500 Alcon de la Clinique NEW VISION est équipé d’un Eye-Tracker 1050Hz (déplacements/seconde), système de sécurité dynamique 6D permettant de détecter et de suivre automatiquement les moindres mouvements de l’œil durant le traitement. L’Eye-Tracker du Laser Excimer EX500 Alcon est le plus rapide et le plus sûr au monde.

Avec plus de 2000 Lasers Femtoseconde IntraLase installés dans le monde et plus de 5 millions de patients opérés, l’intervention LASIK 100% Laser (ou LASIK tout Laser ou encore LASIK avec Laser Femtoseconde) est indiscutablement la méthode la plus efficace, la plus précise et la plus sûre dans la correction des troubles de la vision au Laser.

Vision

Les défauts visuels

Presbytie

Si vous êtes presbyte, votre vision de près devient progressivement floue. À partir de 40 ans, le vieillissement progressif…

Myopie

Si vous êtes myope, votre vision est nette de près mais floue de loin. Votre œil est trop long et/ou votre cornée trop bombée…

Hypermétropie

Si vous êtes hypermétrope, votre vision est floue de près puis, avec l’âge, floue de loin. Les yeux se fatiguent rapidement…

Astigmatisme

Si vous êtes astigmate, votre vision est trouble de près comme de loin. Votre cornée est déformée. L’image se forme sur…

fr
X